Découvrez les dernières nouvelles
dans votre région !

Gastronomie

Les secrets d’une tarte flambée réussie

publié le 7 novembre 2017 par admin

On dit qu’il y a toujours de la place pour un dessert car ce dernier va droit au cœur et non dans l’estomac. Effectivement, beaucoup de gens raffolent des desserts gourmands. De plus, on en trouve de différentes sortes et de différentes saveurs. Entre plats chauds et froids, le choix est large, mais arrêtons-nous sur un plat alsacien très particulier : la tarte flambée.

Qu’est-ce que c’est ?

Appelée aussi flammekueche, il s’agit d’une tarte originaire d’Alsace. Elle doit ce nom au fait d’être « cuite à la flamme » et possède un goût unique, surtout lorsqu’elle est préparée à l’aide de la pierre réfractaire Omniflamme. Ce plat d’hiver est l’idéal lorsque vous êtes en famille ou entre amis. D’ailleurs, sa préparation est simple et très rapide. La tarte flambée est une tarte à pâte croustillante recouverte d’oignons, de crème et de lard fumé principalement. La tradition veut qu’on la déguste à plusieurs, très chaude et à la main (sans oublier de se lécher les babines !).

pierre réfractaire omniflamme

Pourquoi la cuire à la pierre réfractaire ?

La flammekueche doit être flambée avec les flammes du four proprement dit lorsque celui-ci est chauffé à 300°C. Bien entendu, si vous ne possédez pas de pierre réfractaire, vous pouvez toujours utiliser un four électrique ou un four à gaz mais il n’empêche qu’une tarte cuite à l’aide d’une pierre réfractaire est de loin plus savoureuse ! En effet, la texture de la pâte cuite à la pierre est unique. Croustillante et onctueuse, c’est un vrai régal pour les papilles. D’ailleurs, une fois que vous goûtez à une tarte flambée cuite à la pierre réfractaire, vous n’aurez plus jamais envie d’en goûter une autre. Tout comme le pain et la pizza, il n’y a rien de tel que la cuisson traditionnelle. Visitez ce site.

Petites astuces de chef

Tout le monde peut suivre une recette à la lettre mais les résultats ne sont pas toujours les mêmes, ce qui est assez exaspérant, surtout pour les cuisiniers amateurs ! Ceci dit, il ne suffit pas de suivre ce qui est dit ou ce qui est écrit. Le secret de la réussite en cuisine repose surtout dans les détails et surtout dans l’assaisonnement ! Comme vous le constaterez en cliquant ici, pour réussir une tarte flambée alsacienne, vous devez couper les oignons très finement. Vous devez les mettre sur la pâte avec la crème fraîche et les lardons. Par ailleurs, la durée de cuisson idéale est de 3 minutes, mais pour ce faire, la pâte servant de socle ne doit pas excéder les 3 mm Par ailleurs, même si la recette ne nécessite que ces trois ingrédients de base, les alsaciens ajoutaient parfois du munster pour relever le goût. Plus tard, on a aussi vu apparaître de nouvelles variantes sucrées (à la pomme ou la banane) et salées (gratinée, à l’ail ou forestière). Quoi qu’il en soit, les trois ingrédients précités doivent toujours être présents pour pouvoir l’appeler tarte flambée. La flammekueche se mange dès sa sortie du four. Dans l’histoire, les paysans de la France Est la dégustaient en guise de célébration de la cuisson mensuelle du pain. C’est pourquoi il faut la manger à la main (après les avoir bien lavées évidemment !). L’idéal serait aussi de déguster cette fameuse tarte avec de la bière comme on le faisait à l’époque. Bon appétit !

 

Partagez-le

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *